Résoudre les conflits personnels

Mettez en pratique ces conseils et techniques pour résoudre un conflit au travail. 

Share on.articles

Les conflits peuvent être constructifs plutôt que destructifs. Des personnes peuvent avoir des divergences d’opinions qui peuvent déboucher sur de nouvelles idées ou perspectives. Les conflits peuvent également favoriser l’innovation et la créativité. Il existe des moyens de discuter et d’explorer les divergences d’opinions tout en préservant le respect et la sécurité psychologique. Lorsque nous apprenons à gérer les conflits de cette manière, les défis de la vie deviennent une occasion de comprendre des perspectives différentes plutôt qu’une simple mauvaise expérience.

Comprenez vos besoins

Les conflits sont souvent le résultat de besoins non satisfaits, tels que :

  • la reconnaissance – « Vous ne reconnaissez pas mes efforts. »
  • l’équité – « Vous n’êtes pas juste. »
  • la compréhension – « Vous ne me comprenez pas. »
  • la sécurité – « Je ne me sens pas en sécurité. »
  • la prévisibilité – «  Je ne m’attendais pas à ça. »
  • l’équilibre – « Je suis dépassé. »

Vous pourriez essayer de reconnaître vos propres besoins non satisfaits plutôt que de souhaiter que quelqu’un d’autre change sa façon d’agir. 

Il est également utile de réfléchir à ce que pourrait être le besoin non satisfait de la personne avec laquelle vous êtes en conflit. Pour obtenir un complément d’information à ce sujet, consultez la page Qu’est-ce qui motive le comportement?.

Adoptez une perspective différente

Il est possible que vous viviez des situations difficiles qui n’ont aucun lien avec le conflit, mais qui réduisent votre capacité de réagir efficacement. En prenant un peu de recul, vous verrez peut-être que la difficulté n’est pas insurmontable en soi, mais que, en raison d’autres événements qui ont cours dans votre vie, vous pourriez être moins tolérant. Pour obtenir un complément d’information à ce sujet, consultez la page La fenêtre de tolérance (au stress)

Obtenez une deuxième opinion

Discutez des faits entourant le conflit avec une personne de confiance qui peut vous aider à faire le point sur votre perception. Si vous n’avez pas quelqu’un dans votre vie personnelle, songez à faire appel à un bénévole par l’entremise de l’une de ces organisations. 

Gérez vos émotions

Souvent, les émotions fortes font en sorte qu’il est difficile de résoudre un conflit. Parfois, c’est difficile de gérer nos réactions émotionnelles et de voir ce qui peut être changé afin que la situation s’améliore. Un conseiller qualifié peut nous aider à apprendre à gérer plus efficacement nos réactions émotionnelles. En plus de demander de l’aide, vous pouvez apprendre comment améliorer votre propre intelligence émotionnelle. 

Ne blâmez pas ou n’humiliez pas les autres

Lorsqu’on accuse une personne ou qu’on souligne ses points faibles, il est normal que celle-ci cherche à :

  • se justifier;
  • se défendre;
  • contre-attaquer;
  • se retirer.

Il est difficile de s’ouvrir à de nouvelles idées et de résoudre un conflit lorsqu’on se sent attaqué. Pour obtenir un complément d’information à ce sujet, consultez la page Éviter les propos visant à blâmer et à humilier autrui. Vous pouvez également apprendre à vous préparer à une conversation difficile et à offrir des critiques constructives.

Ne vous percevez pas comme une victime

Si on se sent attaqué, notre réaction naturelle peut être de :

  • se justifier;
  • se défendre;
  • contre-attaquer;
  • se retirer;
  • chercher la preuve que tout le monde est contre nous;
  • trouver difficile de voir le côté positif des choses.

Apprenez à tolérer la confrontation.

Réfléchissez aux problèmes sous-jacents de l’autre personne

Si vous avez un conflit avec un collègue, il est peu probable que vous soyez sa plus grande inquiétude. La plupart du temps, leurs principales préoccupations sont :

  • la famille;
  • les finances;
  • la santé;
  • la réputation;
  • la sécurité.

Pensez à ce qui pourrait se cacher derrière le comportement de l’autre personne. Consultez la bibliothèque de conversations de soutien pour vous aider à engager une conversation de soutien avec une personne sur des sujets difficiles comme :

  • la santé mentale;
  • le stress;
  • la dépendance;
  • la colère;
  • la violence;
  • le mensonge.

Discutez de la situation

Une fois que vous avez compris quels sont vos propres besoins, assoyez-vous en privé avec l’autre personne. 

  • Tentez de découvrir ses besoins.
  • Déterminez ce qui est nécessaire pour que vous puissiez tous deux résoudre les problèmes en cours.
  • Rappelez-vous que vous devez résister à l’envie de blâmer ou d’humilier l’autre.
  • Concentrez-vous seulement sur la solution (quel changement peut être apporté), même si l’autre personne recommence à parler du problème.

Si la tâche semble trop ardue, demandez à une personne que vous respectez tous les deux de vous aider à le faire. Si nous souhaitons qu’une personne aille de l’avant et trouve la meilleure solution au problème, nous devons comprendre comment celle-ci pourrait également tirer parti de ce changement de situation. Bien que cette approche envers les conflits ait été créée pour le milieu de travail, vous trouverez peut-être que l’information sera utile dans votre vie personnelle. 

Obtenez l’engagement plutôt que la conformité

Lorsque toutes les personnes concernées participent à la formulation d’une solution et qu’elles règlent le problème en conservant leur dignité, il est plus probable que la solution connaisse du succès à long terme. Elles pourraient ne pas se sentir aussi investies dans la résolution si quelqu’un est :

  • menacé;
  • forcé d’agir;
  • incapable de voir l’avantage que lui procure le changement.

Lâchez prise

Que le conflit se règle exactement comme vous l’aviez souhaité ou que vous soyez partiellement satisfait, ne laissez pas la situation continuer d’avoir des répercussions sur votre bien-être. Si vous sentez le besoin que quelqu’un vous aide à ne plus avoir de pensées négatives ou contrariantes, demandez l’aide de quelqu’un, comme un ami ou un conseiller. Continuer à avoir ces pensées peut avoir des répercussions négatives sur votre santé mentale et physique.

Parfois, un conflit semble accablant. Nous pouvons :

  • nous demander pourquoi nous sommes incapables de trouver facilement une réponse au problème;
  • nous sentir frustrés et blessés;
  • croire qu’une autre personne est entièrement responsable du problème, sans être conscients du rôle que nous avons joué;
  • penser que tout est de notre faute.

Vos besoins et ceux de la personne avec laquelle vous êtes en conflit sont aussi importants. Cela peut être difficile à accepter, mais le problème est résolu uniquement lorsque les besoins des deux parties sont satisfaits.

Les interactions psychologiquement saines sont un ensemble de ressources pour les ateliers qui montrent comment les comportements peuvent être interprétés comme de l’intimidation, quelle que soit l’intention. Vous pouvez proposer que votre milieu de travail anime cet atelier pour aider tous les membres de l’équipe à améliorer la façon dont ils interagissent.

Partagez cette page avec toute personne qui souhaite mieux gérer les conflits.

Contributors include.articlesMary Ann BayntonMental Health WorksMood Disorders Association of Ontario

Related articles.articles

Article tags.articles

Choose an option to filter.articles

Comments.comments

To add a comment.comments